Consulter notre annuaire sur Lyon

Tous les professionnels référencés sur Trouver-un-psy.fr sont des psychologues inscrits dans le registre de l’Agence Régionale de Santé Rhône-Alpes (ARS) et qui détiennent un numéro ADELI.
Cela permet de lutter contre l’usurpation du titre de psychologue et offre une protection renforcée à l’usager.
Si vous souhaitez consulter un psychologue sur Lyon, vous pouvez parcourir la carte ci-dessus et trouver le professionnel correspondant à votre demande.
 

Les consultations chez le psychologue

Vous êtes psychologue ?

Améliorez votre visibilité sur Internet en créant une fiche professionnelle, l’annuaire est réservé exclusivement aux psychologues.

button icon S'INSCRIRE MAINTENANT

Les psychologues sur Lyon

Chargemente en cours de…
Chargemente en cours de…

Le Centre Hospitalier Le Vinatier

L’offre de soins en psychiatrie sur Lyon est variée et s’étend sur un large territoire. L’établissement référent en psychiatrie et santé mentale est le centre hospitalier Le Vinatier situé à Bron, aux portes de Lyon.

Le site principal s’étend sur 72 hectares et couvre environ 15% du territoire du département du Rhône, Le Vinatier propose des soins psychiatriques à de nombreuses communes telles que Lyon et ses arrondissements, Bron, Caluire-et-Cuire, Décines-Charpieu, Meyzieu, Neuville-sur-Saône, Rillieux-la-Pape, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.
L’offre de soins du Centre Hospitalier Le Vinatier se compose de dix pôles spécifiques dédiés :

  • – aux enfants (pôle de pédopsychiatrie accueillant des patients de 0 à 18 ans)
  • – aux adultes (pôle Centre psychiatrie adulte)
  • – aux personnes âgées (pôle psychiatrie du sujet âgé)
  • – aux détenus (pôle SMD-PL)
  • – aux patients présentant une déficience intellectuelle (pôle PHASEDDIA) ainsi qu’un pôle d’urgences psychiatriques (pôle MOPHA).
 
L’établissement dispose de nombreuses structures extra hospitalières réparties sur la région lyonnaise (CMP, CATTP, HDJ, CDJ, appartements thérapeutiques, etc).
 
Ces différentes modalités de prise en charge psychiatrique et psychologique permettent d’assurer des soins en ambulatoire, c’est-à-dire sans hospitalisation sur le site de l’hôpital, mais dispenses au sein des structures extérieures.

(Les secteurs psychiatriques du Rhône)

Les Hospices Civiles de Lyon

D’autres établissements hospitaliers proposent prise en charge psychopathologique et psychiatrique, c’est le cas des Hospices Civils de Lyon (HCL) regroupant 13 établissements hospitaliers répartis sur l’agglomération lyonnaise.

L’hôpital Femme-Mère-Enfant (HFME) est un établissement sur Bron disposant d’une unité de soins en pédopsychiatrie avec l’accueil des troubles du comportement et de l’adaptation, des troubles anxiodépressifs et somatoformes. Il y a également une unité de psychopathologie périnatale avec un accompagnement à la parentalité et une évaluation des risques pré et post partum.

D’autre part, l’Aile A1 située à proximité de l’hôpital Femme-Mère-Enfant dispose d’un Centre Référent pour l’Anorexie et les Troubles du Comportement Alimentaire.

L’hôpital Pierre Wertheimer situé à Bron fait partie du groupement hospitalier Est et dispose d’un service de psychiatrie adultes avec des consultations auprès de psychiatres et de psychologues.

Le Centre Hospitalier Lyon-Sud (CHLS) situé sur les communes d’Oullins, de Saint-Genis-Laval et Pierre-Bénite dispose d’une unité de psychiatrie de liaison dédiée à la psychologie médicale et aux consultations de la douleur.

L’hôpital Edouard Herriot représente le principal pôle d’accueil des urgences de l’agglomération lyonnaise. L’établissement offre un service d’Urgences Médicales et Psychiatriques Adultes au sein du Pavillon N avec la possibilité d’une hospitalisation de courte durée.

Dans ce même pavillon, Il y a aussi un Centre de Soins et de Prévention du Suicide qui accueille des personnes souffrant d’un mal-être profond. L’unité propose également une prise en charge psychiatrique de liaison avec la possibilité d’être suivi en consultation par des psychiatres et des psychologues.

Enfin, notez la présence d’une Cellule d’Urgence Médico-Psychologique (CUMP).