Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Le cadre de la psychothérapie

Le cadre de la psychothérapie
psychothérapie

Comment se déroule une psychothérapie ?

Que ce soit pour quelques séances, quelques mois voire quelques années parfois, la psychothérapie obéit à un cadre bien précis.  Je vous invite à aller voir un petit descriptif des différences entre le psychologue, le psychothérapeute, le psychiatrie et le psychanalyse qui sont des professionnels amenés à pratiquer la psychothérapie.

Je vous invite lors d’un premier entretien avec un psy à prendre le temps de préciser ce cadre et à bien le connaître avant de l’accepter. Bien des pratiques se rejoignent mais il peut exister des variantes en fonction des psychothérapeutes. Le but de ces principes est de garantir un cadre sécurisant pour le patient (garantie d’avoir un suivi régulier) mais aussi pour le psychothérapeute (efficacité dans on travail, régularité dans le paiement des séances, etc.). Le cadre c’est un peu la fondation sur laquelle vous allez construire votre psychothérapie : il vaut mieux qu’il soit solide! Alors, même s’ils ne sont pas à graver dans la pierre, voici les principes avec lesquels je travaille avec mes patients :

1- Le principe de transparence

Le psychothérapeute s’engage à faire part des outils qu’il utilise à son patient et à lui expliquer de manière adulte les concepts qui orientent sa pratique si ce dernier lui en fait la demande. De son côté, le patient donnera au psychothérapeute les moyens de l’aider, notamment en lui faisant part de ce qu’il peut penser et ressentir dans le cadre de la psychothérapie.

Le psychothérapeute est conscient de ses limites et s’engage, s’il ne peut exercer dans de bonnes conditions son activité, à le dire à son patient et à l’orienter vers un thérapeute sérieux et compétant.

2 – Le principe de régularité

Le psychothérapeute s’engage (hors-vacances scolaires) à réserver le temps d’une séance par semaine pour son patient, afin qu’il y ait une régularité et une efficacité du travail thérapeutique. De son côté, le patient s’engage à respecter cette règle de régularité afin d’assurer le succès de sa psychothérapie. En dehors des vacances scolaires, toute séance oubliée ou annulée est dûe. Pendant les vacances scolaires, le principe de régularité ne joue pas (vous pouvez partir en vacances) mois tout séance annulée moins de 48h avant un rendez-vous pris est dû. (par exemple, si un rendez-vous est pris un mercredi, il doit être annulé au plus tard le lundi)

3 – Le principe de fin de la psychothérapie

La patient ou le psychothérapeute peuvent décider quand ils le souhaitent de mettre fin à la psychothérapie. Il est cependant important d’y mettre fin dans de bonnes conditions. L’un et l’autre s’engagent, en fin de psychothérapie, à ne pas arrêter brusquement le suivi mais de se donner une séance au moins pour faire le point et le bilan de la psychothérapie. Si c’est le psychothérapeute qui met fin à la thérapie, il devra expliquer clairement pourquoi à son patient et l’orienter vers un confrère compétant.

Pour aller plus loin sur le sujet, veuillez consulter l’article sur la psychothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec