Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Comment améliorer votre bien-être psychologique ?

Comment améliorer votre bien-être psychologique ?
Bien être

La période actuelle n’est pas très positive et nous avons vite fait d’être rattrapé par les problèmes sanitaires, la situation économique difficile et le climat de tension qui peut régner dans la société. Ces différents facteurs extérieurs peuvent avoir un impact négatif sur notre bien-être psychologique.

Comment protéger notre bien-être pendant le confinement ? Existe-t-il des moyens d’améliorer notre bonheur au quotidien, même lorsque l’avenir nous parait obscurci ? Nous souhaitons vous partager quelques conseils utiles pour rebooster votre moral et améliorer votre bien-être psychologique.

Qu’est-ce que le bien-être psychologique ?

Cette notion est souvent utilisée dans la presse spécialisée en psychologie ou dans les sciences humaines, mais il faut savoir qu’il existe des définitions précises sur le sujet. Voici quelques éléments utiles qui vous permettront de comprendre un peu mieux de quoi il s’agit quand il est question de « bien-être psychologique ».

Définition du bien-être psychologique

Certains auteurs ont travaillé sur le sujet, comme dans l’article Assessing subjective well-being : progress and opportunities, où E. Denier nous explique que le bien-être psychologique est avant tout un ressenti subjectif qui ne tient pas compte d’éléments extérieurs particuliers. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’être en bonne santé et d’avoir un niveau de vie élevé pour ressentir du bien-être.

Le bien-être psychologique est donc une perception personnelle des événements de la vie réelle, qui ne tient pas compte de notre situation relationnelle, professionnelle ou matérielle. L’auteur nous explique aussi que le bien-être est le fruit d’une autoévaluation positive de soi-même ou de sa situation présente.

Ainsi, pour éprouver un bien-être psychologique il faut avoir des pensées positives et apprécier les petites choses de la vie qui nous apportent du plaisir au quotidien. Cela peut paraître simple dit comme ça, mais il y a des méthodes pour cultiver son jardin intérieur et faire pousser des pensées positives.

Voici quelques-uns de nos conseils si vous souhaitez entretenir une bonne autoévaluation de vous-même et donc ressentir plus de bien-être psychologique :

  • Apprécier le moment présent.
  • Être à l’écoute de soi et de ses ressentis.
  • Cultiver des pensées positives au quotidien.
  • Se projeter vers l’avenir en se créant des objectifs concrets.

Apprécier le moment présent

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la fameuse expression « Carpe Diem » qui signifie : « cueille le jour sans te soucier du lendemain ». Cette locution, empruntée à la philosophie épicurienne, n’a jamais été autant importante dans notre société très pressée et ultra connectée.

La première chose à faire pour cultiver votre bien-être psychologique est de reprendre possession de votre temps en ralentissant la cadence. Ralentissez votre marche, conduisez moins vite, appréciez vous asseoir dans un fauteuil confortable et prenez le temps d’observer le temps qui passe.

Il y a sans doute des petites choses de la vie que vous aimez, cela peut être d’écouter le vent dans les arbres, de regarder des oiseaux dans le ciel, de vous préparer une tasse de thé, de prendre un bon livre au coin du feu et de vous donner toute la soirée pour…ne rien faire.

Bien entendu, il y a d’autres astuces bien-être que vous pourriez utiliser pour apprécier le moment présent et vous détendre.

Être à l’écoute de soi et de ses ressentis

Comme précisé dans la partie définition, le bien-être psychologique est créé à la suite d’une autoévaluation de soi, et pour cela il faut donc être à l’écoute de soi.

Si vous réussissiez à ralentir votre rythme, vous aurez plus de facilité à écouter votre corps, à sentir vos moments de fatigue et de tonus ; vous serez aussi plus attentif à toutes ces pensées qui traversent votre esprit.

Parfois, il y a des pensées qui restent et qui tournoient dans notre tête jusqu’à nous rendre malade. C’est le cas des pensées obsessionnelles et des idées noires qui peuvent nous causer de gros désagréments dans notre vie.

Être à l’écoute de soi, c’est identifier les moments où ces pensées surviennent et nous hantent. Identifier le problème c’est déjà le résoudre à 50 %, alors prenez le temps d’écouter ces différentes pensées en vous, cela vous sera utile pour la suite !

Comment cultiver des pensées positives au quotidien ?

Lutter contre ses idées noires et y cultiver des pensées positives à la place ne vient pas tout seul, le changement peut nécessiter que l’on s’y prenne à plusieurs fois avant d’arriver à des résultats confortables.

Les pensées positives vont améliorer votre bien-être psychologique, voici un petit aperçu des stratégies simples que vous pouvez mettre en place.

Ecrire ses ressentis dans un cahier

Cette stratégie ne fonctionne pas avec tout le monde car il faut apprécier écrire à la main et tenir cet objectif sur le long terme. Prenez un cahier dans lequel vous aimerez écrire, puis à chaque fois que vous ressentirez une émotion ou une pensée qui retient votre attention, écrivez-la en notant la date.  Négative ou positive, écrivez votre pensée puis refermez le livre jusqu’à la prochaine fois.

Certaines personnes vont écrire un commentaire de plusieurs lignes ou plusieurs pages, d’autres écriront une seule phrase puis refermeront leur cahier. Chacun a sa définition de l’écriture alors laissez-vous guider.

Ce travail d’écriture vous aidera à mettre en forme ces pensées furtives qui peuvent envahir notre esprit. En les écrivant, vous leur donnez une apparence et progressivement tout ceci vous paraîtra plus clair.

La clarté et la mise en forme sont les meilleurs outils pour lutter contre l’obscurité d’une pensée. Plus tard, peut-être que vous aimerez ajouter de la couleur, des dessins ou des formes originales. Votre créativité vous aidera à cultiver votre jardin intérieur et améliorera votre bien-être.

Se projeter vers l’avenir en se créant des objectifs concrets

Il n’y a rien de pire qu’une pensée négative qui nous juge, nous rabaisse et nous ordonne de ne rien faire car tout ce que nous entreprendrons sera voué à l’échec.

Pour lutter contre ces pensées, vous devez concrétiser vos projets et avoir une vision plus ou moins claire de l’avenir. Si vous n’avez pas d’objectifs, c’est le moment de vous en créer et de rechercher ce qui vous ferait plaisir dans l’avenir.

Interrogez-vous sur vos passions, sur vos centres d’intérêt, sur vos qualités et vos compétences. Vous êtes une personne unique et vous avez forcément des ressources intérieures qui pourraient s’exprimer.

Ces différents questionnements vous aideront à trouver du sens dans la vie. Manquer de buts et d’objectifs est le meilleur moyen pour laisser se développer la négativité.

Pre-sale Questions