Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Les consultations chez le psychologue et la psychothérapie

Les consultations chez le psychologue et la psychothérapie
Définitions psychologue psychologue psychothérapie

D’après une étude réalisée par le groupe de communication Mediaprism, sur 1064 français interrogés, près d’un français sur trois aurait déjà consulté un psychologue. Donnons quelques chiffres supplémentaires :

  • 65 % des patients interrogés ont jugé le travail psychothérapeutique bénéfique
  • 92% qui ont opté pour une psychothérapie longue ne regrettent pas et déclarent être satisfaits.
  • 40 % sont des femmes, le pourcentage des hommes est plus difficile à obtenir.
  • 31 % des personnes interrogées, ayant consulté ou non, estiment que tout le monde devrait entreprendre une fois dans sa vie un travail psychothérapeutique avec un psychologue.
  • Les 25-34 ans sont 45 % à recommander une telle démarche.

 

 

Dans une autre enquête d’opinion, publiée cette fois par Psychologie magazine, plus de 25% des Français avouent avoir déjà consulté un professionnel de la psychologie (psychologue, psychiatre, psychothérapeute), 69% d’entre eux déclarent que le suivi psychothérapeutique leur a permis d’améliorer leur bien-être et leur qualité de vie.

Psychothérapie

L’enquête d’opinion précise que les motifs de consultation sont la dépression pour 32% des sondés, le sentiment de mal-être pour 31%, les problèmes liés au stress et à l’anxiété pour 21% et enfin 18% à propos de difficultés relationnelles d’ordre familial.

Une fois la psychothérapie terminée, ils sont 69% à décrire une amélioration de leur bien-être. Une autre étude, réalisée par TNS Sofres sur un échantillon de 1.003 personnes, relève que 86 % des sondés déclarent que leur psychothérapie les a globalement aidés.

Ces chiffres soulignent le changement de représentation de la consultation chez le psychologue, ce n’est plus directement associé à des problèmes psychologiques graves ou à une folie pathologique. Les professionnels de la psychologie ne font plus peur et paraissent plus accessibles pour apporter un éclairage sur des états de mal-être passager ou durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec