Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

L’hypnose et la métaphore

L’hypnose et la métaphore
psychothérapie

Comme nous l’avons précisé dans un article précédent consacré aux applications thérapeutiques de l’hypnose, cette pratique correspond à un état de conscience modifié produit à la suite de diverses techniques d’induction et de suggestions hypnotiques.

L’hypnose est désormais utilisée en partie dans des établissements hospitaliers mais également en cabinet libéral. les structures privées (cliniques ou cabinets libéraux).

Aujourd’hui nous souhaiterions aborder l’utilisation de la métaphore dans les psychothérapies utilisant l’hypnose ; nous insisterons sur le fait que la communication indirecte utilisée dans la métaphore permet d’améliorer la dimension régressive et de déjouer les résistances.

Pour cela, nous nous appuierons sur l’article d’A. Marteaux : « Je suis le seigneur du château. L’apport de l’approche ericksonienne et de l’hypnose à la thérapie familiale » (2015).

Mais avant d’expliciter notre propos, nous aimerions rappeler en quoi consiste l’hypnose et quelle est la législation qui encadre sa pratique en France.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Le développement de l’hypnose est jalonné par de nombreuses personnalités (psychiatres, psychologues, médecins, hommes de spectacle, etc.) qui ont chacun à leur façon contribué à conceptualiser cette pratique et facilité sa démocratisation auprès du grand public.

Aujourd’hui, il n’existe pas de titre officiel d’hypnothérapeute ; la formation en hypnose n’est pas non plus réglementée, c’est pourquoi nous invitons les usagers à la plus grande prudence.

Plusieurs centres de formation en hypnose sont ouverts au public, c’est le cas par exemple à Lyon au centre Coaching IICH.

Une définition de l’hypnose

Pour trouver une définition complète de l’hypnose, il convient de se référer en partie à M. Erickson qui la définit comme :

« une attention intense mais focalisée (…) comme une communication d’idées et de compréhensions » qui encouragent le patient à appréhender la complexité de son fonctionnement psychologique, ses réactions corporelles et ses comportements.

La pratique de l’hypnose consiste à faciliter la communication entre la conscience et les ressources inconscientes du patient (pensées, émotions, ressentis passés, rêves, etc.) qui pourront l’aider à solutionner des problématiques présentes.

Quelles sont les techniques employées pour faciliter l’immersion hypnotique ?

L’hypnothérapeute doit tout mettre en œuvre pour inscrire le patient dans une situation d’ici et maintenant, c’est-à-dire de co-construire un espace thérapeutique contenant et sécurisant propice à un état de conscience modifié.

Pour cela, le praticien va utiliser des techniques de suggestion et favoriser l’apparition d’un état de relaxation, de rêverie et d’imagination.

Dans ces conditions, il n’est pas question de plonger le patient dans le sommeil ou d’utiliser des techniques de sorcellerie comme on peut l’entendre encore dans les médias ou ailleurs.

Dans le cadre d’une hypnothérapie, les techniques hypnotiques reposent sur l’utilisation d’un langage verbal, d’éléments sensoriels et de supports imagés. C’est le cas par exemple quand l’hypnothérapeute encourage l’immersion hypnotique en utilisant des métaphores, des contes ou des allégories.

L’usage de la métaphore en psychothérapie

Dans la langue allemande, la métaphore se traduit par « phantasieren », c’est-à-dire l’accès aux fantasmes et au contenu latent dont nous n’avons pas conscience. Ainsi, la métaphore emmène le patient dans une démarche régressive qui touche directement aux processus inconscients.

Qu’est-ce qu’une métaphore ?

Dans le contexte de l’hypnose, la métaphore est « tout à la fois, mouvement et résurrection du langage, il détourne littéralement le code normal du langage en y introduisant des métaphores qui prennent ici la valeur d’une métamorphose » (J. Cohen Structure du langage poétique, 1966).

Ainsi, l’hypnose emmène le patient dans un état qui peut s’apparenter à une rêverie, « une errance de l’esprit hors des chemins trop bien tracés de la raison qui laisse libre cours à la pensée et à une libre association des représentations (A. Green, La capacité de rêverie et le mythe étiologique, 1986).

Les avantages de la métaphore en hypnose

L’utilisation de la métaphore rend possible un travail thérapeutique plus souple et permet de déjouer les résistances. L’objectif dans la thérapie est donc de faciliter la transformation des conflits psychiques en des représentations imagées plus conciliantes avec la réalité.

L’avantage des métaphores se vérifie sur plusieurs plans :

  • Elles déjouent les rationalisations et les intellectualisations défensives
  • Elles permettent un recadrage imagé du problème
  • Elles touchent en profondeur à la résonance souvent informulable des dilemmes relationnels

(Salem, 2005).

Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez étudier le travail d’auteurs contemporains tels que : Hoffmann, Marteaux, Malarewicz, Salem, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec