Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Les différentes manières d’exercer le métier de psychologue

Les différentes manières d’exercer le métier de psychologue
Psychologue

Des méthodes et des pratiques diversifiées

Tout comme il n’existe pas une psychologie mais des psychologies, il n’y a pas une seule et unique manière d’exercer le métier de psychologue. Chaque professionnel exerce son métier selon ses spécialités, ses méthodes, ses lieux d’exercice et le public rencontré. Pour aller plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter l’article définition : psychologue et psychologie.

Les différents psychologues

Le psychologue du travail étudie les activités relatives à l’organisation du travail dans ses dimensions psychologiques, à la fois auprès des groupes et de l’individu.

Plus spécifiquement, il participe à la mise en place d’actions d’insertion, de gestions des compétences, de recrutement, de bilan de compétences, d’audit ou de diagnostic, d’ingénierie de formation et d’amélioration de la sécurité et des conditions de travail. Il peut intervenir en entreprise en matière de santé mentale à propos des pathologies du travail, du stress et des conflits professionnels.

Le psychologue du travail exerce dans le secteur privé ou public dans des organisations industrielles, des sociétés de services, des organismes publics ou des organismes de formation, etc.

Le psychologue clinicien étudie les expériences personnelles et subjectives de l’individu, il est tout particulièrement attentif à la réalité psychique du sujet ou du groupe quels que soient ses domaines d’interventions (santé, travail, éducation, justice, social, etc) et ses champs d’interventions (diagnostic, évaluation, aide et soutien psychologique, travail institutionnel, recherche).

Le psychologue clinicien répond toujours à la demande initiale ou aux besoins de l’individu en souffrance qui se manifeste par des symptômes, des plaintes ou des conduites. Il exerce dans les domaines de la santé, de la psychiatrie, de l’éducation, du médico-social, de la justice et de l’éducation.

Le psychologue cognitiviste étudie l’ensemble des processus et des représentations qui sous-tendent le fonctionnement cognitif normal et déficitaire de l’être humain dans des domaines variés tels que le langage, la mémoire, le raisonnement, la perception, l’attention, la résolution de problèmes et l’émotion.

Les domaines d’application du psychologue cognitiviste concernent le diagnostic et la remédiation cognitive, l’ergonomie cognitive, la mise en place de dispositifs pédagogiques, éducatifs, ré-éducatifs et d’évaluation.

Le psychologue neuropsychologue est quant à lui spécialisé dans les champs de la cognition, des maladies neurovégétatives et des atteintes neurologiques.

Le psychologue en libéral

Le psychologue en libéral exerce dans un cabinet de consultations où il reçoit un public varié (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées) en séance individuelle, en couple ou en groupe.

Dans la législation française, le psychologue installé en libéral a le choix d’exercer son activité professionnelle sous différentes formes juridique telle que l’entreprise individuelle pour ne citer qu’elle. Pour cela, le psychologue doit s’inscrire auprès de l’URSSAF dans un délai de 8 jours maximum après son début d’activité. Le psychologue en libéral doit être sous le régime social des travailleurs indépendants non salarié, il cotise à la sécurité sociale des indépendants et à la caisse d’assurance vieillesse CIPAV.

Enfin, sur le plan fiscal, le psychologue en cabinet est soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie BNC, il peut alors décider de choisir de devenir psychologue sous le régime de l’auto-entreprise (régime de la micro-entreprise) ou être au régime de la déclaration contrôlée. Avant de débuter son activité, nous recommandons aux psychologues de calculer les coûts d’une installation : cotisations sociales, coûts relatifs à la CFE, aux assurances professionnelles dont la responsabilité civile et professionnelle, la protection juridique, les charges du local et les frais divers (électricité, internet, fournitures, mobiliers etc).

En outre, un psychologue consulté en cabinet privé doit disposer d’un numéro ADELI obtenu auprès de l’ARS, ainsi qu’un niveau de SIRET.

Pour aller plus loin sur le sujet

Qu’est ce qu’un psychologue ?

espace-autoentrepreneur.com

Pre-sale Questions