Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher
These studies did ketorolac tromethamine tablet not provide a comparison to younger subjects..

La dépression : ses symptômes et son évolution

La dépression : ses symptômes et son évolution
la dépression

On a tous tendance à s’avouer déprimés très facilement, dès qu’on se sent un peu fatigués, dépassés par les évènements ou tout simplement défiés par les aléas de la vie ! Se sentir déprimé de façon momentanée, c’est tout sauf une dépression. C’est même sain, personne ne peut se targuer d’être au top constamment, et c’est tant mieux. Par contre, lorsque le sentiment de tristesse est intense et que l’impuissance et le désespoir deviennent vraiment insistants pendant plusieurs semaines, la piste de la dépression doit être envisagée. Il n’y a pas une seule dépression :

  1. Le trouble affectif saisonnier: il est associé à la diminution de la lumière naturelle en hiver et répond bien au traitement par la luminothérapie ;
  2. Le trouble dépressif persistant: c’est un état dépressif chronique qui s’étale sur 2 ans au moins ;
  3. La dépression majeure: c’est à ce trouble que les psychologues font référence quand ils parlent de dépression. C’est une maladie grave qui doit être prise au sérieux au risque de conduire à une tentative de suicide ;
  4. La dépression post-partum: elle peut apparaître chez la femme environ 3 mois après un accouchement et peut durer jusqu’à un an. Le rapport entre les hormones sexuelles de la femme et les troubles de l’humeur est un sujet à part entière méritant quelques lectures.

Les (vrais) symptômes de la dépression

On le sait, il est parfois compliqué de diagnostiquer une dépression tellement ses symptômes sont généraux. Chez certains, ils seront affectifs ou comportementaux, chez d’autres cognitifs ou physiques. Évidemment, une hybridation des symptômes est très probable. « Pour parler de dépression majeure, il faut présenter un certain nombre de symptômes sur une période d’au moins deux semaines : humeur dépressive ou perte de plaisir dans les activités qui nous intéressent habituellement », explique le docteur Martin Drapeau, Professeur à l’Université McGill et Psychologue chez MédiPsy à Westmount au Québec. On associe également la dépression majeure à la prise/perte de poids (le fameux yoyo), à l’insomnie ou une hypersomnie, agitation ou retard psychomoteur, un sentiment de culpabilité excessive, des difficultés à prendre des décisions pourtant anecdotiques… Environ 9 personnes dépressives sur 10 manquent de motivation.

L’évolution de la dépression

Environ un tiers des gens qui souffrent de dépression vont s’en remettre sans aucun traitement dans les trois mois, et 80% d’entre eux auront retrouvé leur joie de vivre un an après le début de cette période compliquée. Votre ami qui vous dit naïvement qu’il « suffit d’attendre que ça passe » n’a finalement pas tort. « On court toutefois le risque que la dépression deviennent chronique et récurrente si on attend plus que de raison », avertit le docteur Drapeau. « Les chances de souffrir d’une autre dépression augmentent à chaque nouvel épisode dépressif ». En gros, plus vous êtes

Commentaires (1)

  1. Please let me know if you’re looking for a article author for your site.

    You have some really good posts and I think I would be a good asset.
    If you ever want to take some of the load off, I’d absolutely love to write some content for your
    blog in exchange for a link back to mine. Please blast me an e-mail if interested.
    Thank you!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.