Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Comment détecter les crises d’épilepsie ?

Comment détecter les crises d’épilepsie ?
Santé

En France, plus de 600 000 personnes sont touchées par l’épilepsie qui est une maladie neurologique chronique. L’épilepsie est caractérisée par des crises qui résultent d’une hyperactivité cérébrale. Suivant la taille et la localisation des lésions, les signes caractéristiques peuvent varier en crises partielles ou crises généralisées. Ainsi, il y a différentes formes de cette maladie neurologique chronique selon son origine. Quels sont alors les causes et les symptômes de cette maladie, et comment peut-on la diagnostiquer ? Trouvez ci-après quelques informations sur ces crises d’épilepsie.

Les différentes causes de l’épilepsie

La connaissance de ces causes possibles peut améliorer la détection des crises d’épilepsie et administrer les traitements adéquats.

Des recherches sont en cours pour l’amélioration des connaissances sur les origines de la maladie. Pour en savoir davantage sur ce sujet, on vous invite à visiter ce site https://institutducerveau-icm.org/fr/epilepsie/

Les causes des épilepsies symptomatiques

Les épilepsies symptomatiques sont des maladies cérébrales, causées par une lésion cérébrale malformative ou acquise. Cette lésion peut-être alors une atteinte cérébrale métabolique, toxique ou infectieuse.

On peut dénombrer plusieurs facteurs des épilepsies symptomatiques comme :

  • Une malformation du cortex cérébral ;

  • Une tumeur cérébrale ;

  • Un AVC ou accident vasculaire cérébral ;

  • Une encéphalite ;

  • Un traumatisme crânien ;

  • La prise de médicaments, ou le surdosage en antiépileptique ;

  • Une intoxication au plomb ;

  • Une hypoglycémie ;

  • Une hypocalcémie ;

  • Une hyponatrémie (manque de sodium) ;

  • Un trouble ionique ;

  • Un alcoolisme, ou une ivresse aigüe, ou un sevrage alcoolique ;

  • Une forte consommation de drogue ou d’amphétamines

Les causes des épilepsies idiopathiques

L’épilepsie peut aussi avoir une origine génétique, une prédisposition cérébrale favorisant l’affection neurologique. Il existe des formes familiales dues à des mutations transmissibles dans des gènes, ou des mutations des récepteurs aux neurotransmetteurs. Des maladies auto-immunes, et l’exposition prénatale à l’alcool peuvent être des facteurs prédisposant à l’épilepsie.

Les symptômes et le diagnostic de l’épilepsie

Les symptômes de l’épilepsie

L’Épilepsie peut se présenter de différentes manières suivant l’état de l’individu. On peut les catégoriser en deux catégories, l’épilepsie partielle quand les décharges épileptiques sont limitées à une région du cerveau, et l’épilepsie généralisée quand les deux hémisphères du cerveau sont atteints simultanément.

Les crises d’épilepsie partielles sont caractérisées par :

  • Des convulsions ou myoclonique, qui sont des contractions musculaires incontrôlées des membres ;

  • Des hallucinations visuelles, auditives, gustatives ou olfactives ;

  • Un engourdissement, des fourmillements ou de picotements ;

  • Des troubles du langage ;

  • Des troubles cardiaque ou respiratoire, avec une hyper salivation.

Les signes caractéristiques des crises généralisées peuvent aussi se manifester de manières suivantes :

  • Myocloniques : avec des contactions musculaires brèves et intenses généralisées sur les membres ;

  • Cloniques : secousses musculaires irrégulières ;

  • Toniques : des contractions musculaires généralisées le long du corps ;

  • Atoniques : une chute du tonus musculaire ;

Le diagnostic de l’épilepsie

Le diagnostic repose sur la détection des crises d’épilepsie, symptômes cliniques et sur l’analyse des activités électriques des neurones cérébraux avec un électro-encéphalogramme (EEG). D’autres analyses peuvent compléter le diagnostic comme les examens par Imagerie par résonance magnétique (IRM) ou à défaut un scanner tomodensitométrie. Si vous avez d’autres questions plus précises et techniques, contactez un spécialiste en la matière.

Pre-sale Questions