Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Ces phobies qui vous empoisonnent la vie

Ces phobies qui vous empoisonnent la vie
Troubles anxieux

Vous souffrez de phobie de façon récurrente et ces crises vous gâchent la vie ? Les spécialistes de Communautel, la plateforme de psychologues en ligne vous livrent des explications sur ce phénomène ainsi que des solutions.

Définition et symptômes

Phobie : peur irrationnelle et excessive d’un objet ou d’une situation. Dans la plupart des cas, la phobie implique un sentiment de danger ou une peur de souffrir. Si les symptômes phobiques se manifestent le plus souvent par l’exposition à l’objet ou à la situation redoutée, le simple fait d’y penser peut parfois déclencher une crise.

Vertiges, tremblements, essoufflement, nausée ou peur de mourir sont les effets constatés le plus fréquemment. Cependant, dans certains cas, il arrive que la fréquence de ces symptômes soit vécue comme un handicap au quotidien, entraînant pour le patient un isolement et de graves difficultés à se sociabiliser.

Les types de phobies

Elles sont classées en 3 catégories :

  • Sociales : elles impliquent une peur extrême et omniprésente des situations sociales, comme parler en public par exemple.
  • Situationnelles : c’est la peur d’être pris au piège dans un lieu ou une situation inévitable. L’agoraphobie ou peur d’une foule dense est un des cas les plus courants.
  • Spécifiques : on les répartit en trois sous-catégories : animal, médical ou environnemental.
  • L’environnement naturel: peur de l’eau, des tempêtes,…
  • Animal: peur des serpents, des rongeurs, …
  • Médical: peur de voir du sang…

Prévalence et causes des phobies

Les phobies sont assez courantes, avec en moyenne 8% de la population adulte mondiale impactée, et une population féminine plus touchée que les hommes. Elles ne sont pas provoquées par une cause unique mais sont souvent liées à un cumul de facteurs ou faits générateurs, comme :

  • être associée à un incident ou à un traumatisme particulier,
  • être la conséquence d’un terrain génétique fertile à ce type d’affection.

Comment les traiter ?

Il existe de multiples approches connues mais l’efficacité de chacune dépend du patient et de son affection :

  • “L’exposition” : la personne est stratégiquement exposée à l’objet de sa phobie afin de l’aider à surmonter sa peur. Au fur et à mesure des séances d’exposition, le patient se familiarise et l’anxiété disparaît.
  • “Le contre-conditionnement” : au lieu de paniquer face à la situation redoutée, le patient apprend des techniques de relaxation pour remplacer l’anxiété et la peur. Cette technique est souvent utilisée lorsque l’exposition ne fonctionne pas.
  • Enfin, dans les cas de phobie sociale, un traitement médicamenteux en combinaison avec une thérapie cognitivo-comportementale peuvent être prescrits.

Si vous ou un de vos proches vivez votre phobie comme un véritable handicap, pensez à consulter un spécialiste. Les psychologues et thérapeutes de la plateforme Communautel sauront vous écouter et vous proposer la solution la plus adaptée à votre problème grâce à une consultation en ligne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec