Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Santé psy étudiant

Santé psy étudiant
Ressources psy

La pandémie du COVID-19 aura eu de nombreux effets délétères sur la santé mentale des enfants, des adolescents et des jeunes adultes.

Les étudiants qui avaient déjà des problèmes d’ordres sociaux et psychologiques ont été particulièrement fragilisés par les changements liés aux mesures sanitaires : confinements, distanciation sociale, fermeture des lieux culturels, fermeture des écoles, enseignement à distance, raréfaction des jobs étudiants, perte de stage, sous-qualification, etc.

Dans cet article, nous souhaitons vous donner un rapide état des lieux sur la santé psychologique des jeunes populations et des étudiants. Pour conclure, nous donnerons des informations utiles pour les étudiants qui voudraient débuter une prise en charge psychologique, notamment à l’aide du dispositif Santé psy étudiant proposé par le gouvernement français.

Quels sont les effets sur la santé mentale des étudiants ?

En effet, les mesures de distanciation sociale, que de nombreux pays ont mises en œuvre, ont provoqué des perturbations profondes dans la vie quotidienne de nombreuses personnes, notamment chez les étudiants qui ont largement souffert des restrictions sanitaires :

  • Fermeture des écoles et des universités.
  • Fermeture des lieux culturels et des lieux de rencontres.
  • Eloignement physique des familles et des amis.
  • Enseignements à distance.
  • Job étudiant difficile à trouver.
  • Stage professionnel annulé ou reporté.
  • Baisse de la qualité des formations professionnelles.

Ainsi, les actions de santé publique ont été nécessaires pour réduire la propagation du COVID-19, mais elles ont eu un impact important sur l’équilibre psychologique des étudiants.

Ces nombreux changements ont occasionné une augmentation du stress et de l’anxiété chez les étudiants, avec l’apparition de symptômes psychiques délétères :

  • Sentiments de peur, de colère, de tristesse, d’inquiétude, d’engourdissement ou de frustration.
  • Troubles de l’alimentation, avec une perte d’énergie, de désirs et d’intérêts.
  • Difficulté à se concentrer et à prendre des décisions.
  • Troubles du sommeil liés à des cauchemars ou des difficultés d’endormissement.
  • Réactions psychosomatiques avec des maux de tête, des douleurs corporelles, des problèmes d’estomac et des éruptions cutanées.
  • Aggravation des problèmes de santé chroniques.
  • Aggravation des problèmes de santé mentale.
  • Augmentation de la consommation de tabac, d’alcool et d’autres substances psychoactives.

A ces effets du stress et de l’anxiété, s’ajoutent également les effets de la dépression qui ont accentué le mal-être des jeunes populations.

Des ressources psy difficilement accessibles pendant l’année 2020

Plusieurs études statistiques et épidémiologiques ont révélé qu’au 8 avril 2020, les écoles ont été suspendues dans 188 pays, selon l’UNESCO. Plus de 90% des étudiants inscrits dans le monde n’ont plus été scolarisés. Pour les enfants et les adolescents ayant des besoins de santé mentale, de telles fermetures ont signifié un manque d’accès aux ressources sanitaires et sociales dont ils disposent habituellement dans les écoles.

Dans une enquête menée par l’organisme YoungMinds, spécialisé dans la santé mentale des jeunes populations, auprès de 2111 participants âgés de moins de 25 ans ayant des antécédents de maladie mentale au Royaume-Uni, 83% ont déclaré que la pandémie avait aggravé leur état de santé. 26% ont déclaré ne pas avoir accès à un soutien psychologique. Les groupes de soutien par les pairs et les services de psychothérapie ont été annulés ou reportés, et le soutien par téléphone ou en ligne n’a pas eu les effets escomptés.

Consulter un psychologue

Durant l’année 2021, le président Macron a proposé des solutions d’accompagnement psychologique pour les étudiants, notamment une prise en charge psychologue pour étudiant.

Comment ce dispositif fonctionne-t-il ? 

  • Consulter votre médecin généraliste et demander-lui une prise en charge avec un psychologue partenaire du dispositif santepsy.etudiant.gouv.
  • Choisissez un psychologue exerçant en libéral parmi une liste de professionnels.
  • Prenez rendez-vous avec le psychologue sélectionné.
  • Vous obtiendrez 3 consultations gratuites, avec si besoin un renouvèlement à demander à votre médecin généraliste.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les numéros gratuites, les consultations en ligne et les solutions numériques qui existent actuellement pour soutenir les étudiants, veuillez consulter notre page Internet dédiée.

Pre-sale Questions