Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Le psychologue

Le psychologue
Définitions psychologue psychologie psychologue Qu'est ce qu'un psychologue ?

Il est parfois difficile de se retrouver dans la diversité des appellations « psy », le psychologue fait partie des trois professions dont les diplômes sont reconnus par la loi et dont la profession est réglementée : le psychologue, le psychiatre et le psychothérapeute.

Le psychologue

Ce professionnel dispose au minimum de cinq années d’études de niveau Bac + 5 dans le domaine de la psychologie. En effet, le titre de psychologue est protégé par la loi et exige une licence mention psychologie et un master mention psychologie. La formation dans les différentes approches de la psychologie lui permet de se spécialiser dans différentes spécialités professionnelles : psychologue clinicien, psychologue cognitiviste, psychologue de la santé, psychologue du travail, etc.

psychologue-anglet

En plus de la formation universitaire rigoureuse, le psychologue dispose d’une expérience professionnelle variée au cours de laquelle il a mis en pratique son savoir-faire auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes.

Très souvent, le psychologue a recourt à une supervision professionnelle par un autre psychologue, afin d’améliorer sa pratique et être capable de répondre de la manière la plus adaptée aux situations cliniques qu’il rencontre. Le psychologue recourt également à des formations complémentaires qui lui permettent de maintenir à jour ses connaissances théoriques et de se spécialiser dans un domaine de compétence.

Les spécialités du psychologue sont multiples et correspondent à la diversité des domaines et des modèles théoriques de la psychologie : psychopathologie, psychanalyse, psychologie clinique, psychologie développementale, psychologie sociale, psychologie cognitive, neurosciences, etc. Généralement, les psychologues travaillent aux côtés de la personne en souffrance et sont rassemblés autour d’une même déontologie, ils abordent chacun à leur manière et selon leurs champs d’application, les difficultés des personnes en situation de fragilité psychique et somatique, tenant compte à chaque fois de leur singularité et de leur complexité.

Quelques définitions

Donnons quelques définitions à propos du métier de psychologue. La SFP (Société Française de Psychologie, 2010) définit le psychologue comme un « authentique spécialiste de la relation qui travaille pour l’homme et avec l’homme, professionnel responsable et compétent, unique de par la spécificité de son intervention et pluriel de par sa force créative, ses possibilités d’adaptation et la diversité de ses actions » (2010).

De manière plus spécifique, Chabert (2014) écrit : « La psychologie clinique vise l’étude du fonctionnement psychique ou de la réalité psychique du sujet (qui peut être un groupe), saisi par le truchement d’un processus associatif conjoint entre le psychologue et son consultant/patient, et ce, quels que soient le domaine (santé, travail, éducation, justice, social, etc.) et le registre d’intervention (diagnostic, aide psychologique, travail institutionnel, recherche) du psychologue en réponse à la demande initiale ou aux besoins du sujet » (Chabert, 2014).

 

Les lieux d’exercice du psychologue

Les lieux d’exercice du psychologue sont variés, selon son secteur d’activité il est amené à mettre en œuvre des dispositifs de prévention, d’accompagnement et de soin psychiques auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes et de personnes âgées :

  • En psychiatrie dans des structures intra et extra-hospitalières, en pédopsychiatrie
  • Institutions médico-psycho-sociales, centres de protection maternelle infantile, les services d’aide sociale à l’enfance, les centres médico-psychopédagogiques (CAMSP, CMPP, IMP, etc.)
  • Centres éducatifs spécialisés, service de prévention de la maltraitance et de la délinquance
  • Institutions prenant en charge le handicap mental et physique
  • Institutions pour des personnes âgées, maison de retraite, dans des associations d’aide à domicile ou de formation du personnel,
  • En médecine générale, dans les centres antidouleur, dans des services spécialisés en gérontologie, en médecine interne, en soins ambulatoires, en soins palliatifs, en centres médico-psychologiques. A l’hôpital dans les services de soins pédiatriques.
  • Dans le milieu de la justice et pénitentiaire, en effectuant des expertises, la rééducation des délinquants, il peut travailler auprès de la protection judiciaire de la jeunesse ou d’adultes incarcérés.
  • En association et institution caritative et humanitaire
  • En entreprise, à titre de consultants afin de réguler des conflits et améliorer les conditions de travail.

 

La pratique du psychologue en résumé

Le psychologue n’intervient pas seulement en tant qu’employé d’un établissement, mais aussi en libéral, soit à son domicile soit dans un cabinet privé.

Ainsi, le psychologue peut être amené à prendre en charge des troubles psychiatriques mais également les divers états de mal-être d’un individu. A partir des différentes techniques et méthodes (dans le diagnostic et le soin) il est capable de mettre en œuvre des dispositifs de soins et d’accompagnement psychologique, adaptés aux formes symptomatiques de la souffrance psychologique des individus rencontrés.

Enfin, insistons sur le fait que la pratique du psychologue est régie par une position éthique et déontologique, répondant ainsi à des exigences bien précises. Le secret professionnel, le respect de la confidentialité des échanges et l’écoute bienveillante en sont les principaux aspects.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec