L’effet anxiolytique du CBD : mythe ou réalité ?

L’effet anxiolytique du CBD : mythe ou réalité ?

L’actualité autour de la commercialisation du CBD en France est très brulante car le cannabidiol (CBD) suscite beaucoup de réactions, aussi bien dans la classe politique que chez les scientifiques. Au-delà des polémiques et des positions politiques, le cannabidiol est un sujet d’étude intéressant qui permet d’en apprendre davantage sur ses effets sur certaines pathologies mentales.

Les croyances autour du CBD ont un effet anxiolytique

Dans cet article, nous souhaitons vous parler des effets du CBD sur le stress aigu et l’anxiété chez des adultes en bonne santé, nous reviendrons également sur les effets indésirables ou non révélés sur des souris adolescentes.

Pour débuter, nous nous appuierons sur l’étude américaine : Evaluating cannabidiol (CBD) expectancy effects on acute stress and anxiety in healthy adults: a randomized crossover study (avril 2021).

Dans de nombreux articles de presse on peut y lire que le cannabidiol (CBD) atténuait le stress et l’anxiété, mais il existe d’autres facteurs qui pourraient être responsable de la baisse de l’anxiété, comme l’attente de recevoir du CBD.

Le déroulement de l’étude

Alors, est-ce que l’attente peut influencer le stress, l’anxiété et l’humeur ? Dans l’étude mentionnée en introduction, ce sont 43 adultes en bonne santé qui se sont auto-administrés de l’huile de chanvre sans CBD par voie sublinguale. Au cours d’une séance, les participants ont été induit en erreur et informés que l’huile contenait du CBD, et durant une autre séance que l’huile étant sans CBD.

Les résultats

Durant l’étude, les chercheurs ont pu observer que chez les participants qui avaient une forte croyance dans les propriétés du CBD comme solution anxiolytique, la condition d’attente avait provoqué une baisse significative de l’anxiété.

Ainsi, il a été conclu que les croyances et les espoirs qui entourent la consommation de CBD avaient un impact sur plusieurs ressentis subjectifs et physiologiques, comme la diminution du stress et de l’anxiété. C’est d’ailleurs ce qui est souvent mis en avant par les plateformes en ligne comme https://www.mega-market-cbd.com/fr/, ou d’autres qui insistent sur les bienfaits de cette molécule.

Pour rappel, en France le CBD est une molécule contenant du cannabidiol et ne présente aucune trace de THC. Pour des informations complémentaires, vous pouvez consulter le site gouv.fr.

L’exposition au CBD à l’adolescence a-t-elle un impact sur le développement cognitif ?

Il y a également beaucoup de craintes qui entourent la consommation de CBD, dans l’étude présentée ci-après, les chercheurs ont montré que l’exposition l’exposition au cannabidiol pendant la période d’adolescence de la souris est sans effets comportementaux nocifs sur l’activité locomotrice, l’anxiété et la mémoire spatiale.

Aujourd’hui, le CBD a une popularité croissante, surtout chez les jeunes et les adolescents. Les craintes autour du CBD se cristallisent autour de l’impact sur leur développement cérébral et cognitif, avec des conséquences dommageables à long terme si les jeunes étaient exposés durablement au CBD. C’est pourquoi de nombreuses études souhaitent lever le doute et identifient si l’exposition prolongée des adolescents au CBD a des impacts substantiels sur le cerveau en développement.

L’étude

Dans l’étude présentée ici, les chercheurs ont testé l’effet d’administrations intrapéritonéales biquotidiennes de CBD (20 mg/kg) chez des souris mâles et femelles C57BL/6J pendant la période d’adolescence de 25 à 45 jours sur la prise de poids, et des tests sur le comportement locomoteur, l’anxiété et la mémoire spatiale.

Les résultats

L’exposition prolongée des souris adolescentes au CBD n’a eu aucun effet néfaste sur l’activité locomotrice, pas de hausse du comportement anxieux et aucune altération de la mémoire spatiale. Fait intéressant, les souris traitées au CBD avaient un rythme d’apprentissage plus rapide dans certaines situations. 

Cependant, les femelles traitées au CBD avaient réduit leur prise de poids pendant la période d’exposition. 

Ainsi, les chercheurs de l’étude ont conclu que l’exposition prolongée des souris au CBD n’a pas d’impacts négatifs substantiels sur une gamme de comportements à l’âge adulte, et peut même améliorer le taux d’apprentissage dans certaines conditions.

Posted in CBD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.